Logo du Service public de Wallonie Allez directement au contenu du site
FR - DE - NL - EN - IT - ES Portail Wallonie | Accueil - Plan du site - Aide - Contacts 
Mobilité en Wallonie Recherche avancée Pictogramme DGO2
Vous êtes ici : Accueil >
 
Se déplacer
Thème Transport-Mobilité
Version imprimable  Abonnement à cette page 
Copyright © 2010 SPW
Icône téléphone 0800 11 901
depuis la Belgique

Les enquêtes de mobilité scolaire. L'heure est au bilan

02/06/2010 15:57 ; Céline FECCI


Aux heures de pointe, les déplacements scolaires représentent 30% des déplacements quotidiens. La mobilité scolaire est donc un enjeu majeur. Dès lors, pour mieux cibler les habitudes de déplacement vers l’école, la Direction de la Planification de la Mobilité (DO211) a mis sur pied un outil d’enquêtes sur la mobilité scolaire proposé aux écoles de Wallonie.
 
L’objectif est d’établir un diagnostic des comportements de mobilité des élèves ainsi que les freins à l’utilisation de l’un ou l’autre moyen de déplacement. Aujourd’hui, un bilan de la situation globale des écoles interrogées est établi.
 
Depuis 2003, ce sont près de 78.000 élèves du fondamental (maternel et primaire) et du secondaire qui ont été interrogés sur leur mode de transport vers l’école.
 
Le premier constat établi est que la voiture reste le moyen de déplacement prédominant pour effectuer les trajets domicile-école (57%), tous types d’enseignements confondus. 
 
Pour le fondamental, la majorité des élèves (75%) sont conduits en voiture à l’école. La marche à pied (19.28%) vient en deuxième position. On constate, en outre, que lorsque la taille de la commune diminue, la part modale de la voiture augmente à défaut de la part modale de la marche qui diminue. Pour les autres moyens de déplacement tels que le bus, le vélo, le transport scolaire et le train, leur taux d’utilisation reste minime (10%).
 
En ce qui concerne les élèves du secondaire, la tendance est à l’utilisation de différents modes alternatifs tels que le bus (29%), la marche à pied (14%) et le train (8%), avec une utilisation de la voiture certes majoritaire mais plus nuancée (de 42%). Effectivement, les élèves sont plus autonomes dans leurs déplacements quotidiens. De plus, la taille de la commune n’i nfluence pas réellement l’utilisation de l’un ou l’autre moyen de déplacement.
 
Ainsi, la conclusion qui ressort du bilan est que la voiture reste le mode de transport le plus utilisé dans les déplacements scolaires et sur lequel il faudrait agir dans le futur.

Attachments:

Toutes les actualités

Se connecter Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page